Le copyright, je m'en tape!

 

Ca y est , c’est reparti comme en 14!

Ça faisais longtemps que ça ne m’était plus arrivé :
J’avais d’ordinaire des crises d’eczéma au niveau des chevilles chaque fois que j’étais confronté à des difficultés pour joindre les deux bouts .
 
La trêve de deux ou trois ans vient, brutalement, d’être rompue ; vraiment sauvagement !
 
Ce n’est quand même pas l’annonce d’un mois de loyer oublié pour la piaule de mon fils qui est de nature à compromettre mon budget. Il est vrai que ledit budget ne doit depuis quelque temps son air équilibré qu’à de constantes ponctions sur mes nouazettes épargnées dans une caisse tenue par un écureuil maladroit qui se prend pour un banquier….mais quand même…
 
Je ne saute pas sur mon clavier pour faire diversion et tenter de maîtriser mes mains trop tentées de répondre aux horribles démangeaisons qui percent à mes chevilles. Non il y a bien longtemps que toutes mes ruses ont été éventées. La seule qui convienne est de cesser de somatiser, mais ça Monsieur, mais ça Madame, ça ne se décrète pas !
 
Ne serait-ce pas plutôt le fait de redécouvrir le dilemme d’user ou pas d’un devoir d’ingérence qui serait le facteur déclenchant?
 
« No sé », comme répondaient au capitaine Haddock tous les indiens des Andes, sauf Zorrino, dans « Le temple du Soleil ». En attendant ya des raclées qui se perdent.
 
,,,finalement j’y viens : les fesséesi expriment bien parfois une forme de tendresse.